LES MILLE ET UNE NUITS DANS L’IMAGINAIRE OCCIDENTAL

Comment l’Occident a imaginé l’Orient.

Cette exposition repose sur la reproduction des gravures des Milles et une Nuits de l’édition française traduite par Antoine Galland (1824).

La création de cette exposition nécessitait le travail d’un photographe, d’un traducteur compositeur de texte et d’un laboratoire de photo pour la réalisation des planches.

Les gravures des Mille et Une Nuits ont été photographiées, agrandies et traitées en haute définition par Gilles Bouquillon.

La traduction des légendes en persan et la saisie du texte en persan et en français a été réalisée par Manijeh Nouri.

 

Conditions techniques :
30 planches rigides au format 50 x 60 cm.
Métrage linéaire nécessaire de 40 mètres.
(Possibilité de ne pas accrocher toutes les planches)

Prestations complémentaires :
Conférence par Manijeh Nouri, « L’histoire des 1001 nuits » accompagnée d’une narration de contes.
Conférence par Marianne Sanna, « L’apport de l’image en Occident et sa signification pendant la période orientaliste ».
Séance de contes pour les enfants accompagnée d’un commentaire sur l’exposition.