JARDIN DE PERSE, JARDIN D’OCCITANIA

Jardins Persans à Téhéran

Des jardins persans aux jardins occitans

Exposition

Cette exposition a pour but de mettre en lumière le jardin persan et son influence dans le bassin méditerranéen, ainsi que le rôle de la poésie, si bien persane, arabo-andalouse, qu’occitane dans la construction artistique du jardin.

Le premier jardin persan, pardis, à l’image du paradis est construit au 6ème siècle avant l’ère chrétienne. Il est situé à l’intérieur de l’ensemble architectural du palais et il est divisé en quatre parties égales, reliées par les ruisseaux. Le cyprès et le platane sont des arbres emblématiques de ce jardin. L’eau et son gazouillis, l’ombre, la verdure et les fleurs font de cet espace un lieu de jouissance et de recueillement. Le jardin d’Occitània dans son architecture et son fonctionnement ressemble de près au jardin persan.

La préparation et réalisation de cette exposition a nécessité plusieurs mois de travail et de recherche par plusieurs personnes, chercheurs et photographes.

 

Conditions techniques :

24 planches souples au format 120 x 80 cm.
Métrage linéaire nécessaire de 45 mètres linéaires.
(Possibilité de ne pas accrocher toutes les planches)

Prestations complémentaires :

Conférence par Alem Surre Garcià et Manijeh Nouri, « Un jardin persan, un jardin en Occitanie ».
Lecture poétique dans un jardin en occitan et persan accompagnée de musique.
Commentaire de l’exposition pour les scolaires.